Comment CONTINUER à faire du SPORT enceinte

 

Ce n’est pas parce que vous êtes enceinte que vous devez arrêter le sport que vous pratiquiez avant bébé.

Euh… en fait si. Malheureusement, la plupart des sports sont déconseillés voire interdits pendant la grossesse. Ce n’est vrai que si vous faisiez un sport doux ou qui peut s’adapter à votre nouveau ventre !

Moi je pratique le basket alors autant vous dire que j’ai dû arrêter tout de suite, de peur de prendre un coup dans le ventre ou que les sauts déclenchent une fausse couche. C’est bien une concession  que je pouvais faire pour mon bébé !

Heureusement, il y a quelques alternatives si vous êtes une accro du sport ou si vous rêviez justement de commencer une nouvelle activité physique.

 

Les sports indiqués pendant la grossesse

  • La natation / l’aquagymwoman-918532_1920

Si vous aimez l’eau, vous serez ravie. La natation est autorisée et même recommandée, sans faire 2h de papillon à fond non plus bien sûr (de toute façon vous ne pourrez bientôt plus…). La brasse et le dos sont les meilleures nages. L’avantage de la natation c’est que vous pouvez continuer jusque tard dans la grossesse, que vous vous sentirez plus légère dans l’eau et que les exercices de respiration pourront vous servir plus tard. Evitez les plongeons tout de même !

  • Le vélo / la course à pied (jusqu’à 4-5 mois)

On ne parle pas de descente en VTT ou de courir le marathon bien entendu. Le vélo en salle peut permettre de garder ses muscles en éveil tout comme le vélo sur route, à allure raisonnable pour éviter toute chute, qui permet en plus de s’aérer l’esprit. Pour courir préférez des surfaces planes et n’allez pas trop vite !

  • La gymnastique / la danse/ le fitness

Pas forcément recommandées, ces disciplines sont possibles, à partir du moment où elles sont assez douces :  que les mouvements ne nécessitent pas de trop se plier en 2, que les abdominaux ne sont pas trop sollicités, qu’il n’y a pas de sauts ni d’impacts et que ça ne vous essouffle pas trop…

Bon, je vous rappelle que je suis une basketteuse donc pour moi les sports suivants ne sont pas vraiment des sports mais j’en parle car ce sont quand même des activités physiques.

  • La marche

Marcher 30 minutes par jour est très recommandé.

  • Le yoga / La méthode Pilates / le streching

Très bon pour se relaxer et soulager certains maux avec des étirements. Ils peuvent être utilisés pour la préparation à l’accouchement.

 

Les bienfaits d’une activité physique douce

  • Activer la circulation sanguinewoman-570883_1920
  • Travailler sa respiration
  • Prévenir les maladies fœto-maternelles (diabète gestationnel et hypertension artérielle)*
  • Réduire l’excès de prise de poids, surtout pour les femmes en surpoids ou à risque d’obésité*
  • Réduire le stress, les angoisses et le risque de baby-blues post-natal.*
  • Garder les muscles en éveil (sauf les abdominaux…), notamment le périnée qu’il sera plus facile de rééduquer après l’accouchement

*Sources :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17213880
http://www.unboundmedicine.com/medline/citation/16445309/A_review_of_physical_activity_patterns_in_pregnant_women_and_their_relationship_to_psychological_health_

Les conseils pour pratiquer son activité physique sans risque

1) Boire, boire, boirehand-1576418_1920

Surtout s’il fait chaud, il faut penser à vous hydrater.

2) Prévoir un en-cas

Une femme enceinte se fatigue plus vite et puise vite dans ses ressources. N’hésitez pas à faire une petite pause pour grignoter des amandes ou une barre de céréales.

3) Sachez ralentir et vous arrêter

Un bon test pour savoir si vous en faites trop : vous devez pouvoir parler pendant l’effort sans être trop essoufflée.

Conseil spécial pour les super sportives

Vous l’aurez compris, si pour vous sport rime avec transpiration, dépassement de soi, compétition, addiction, alors désolée mais non vous ne pourrez pas faire de sport pendant votre grossesse, ce n’est pas bon pour SmartBébé !

Full length portrait of young pregnant fitness model in sportswear warming up, doing yoga, pilates training, Janu Sirsasana, Seated Head-to-Knee Forward Bend Pose, white background, studio, isolated

Ça sera peut-être difficile à accepter et vous aurez peut-être envie de continuer quand même. Et rien ne vous l’interdit, il n’y a pas encore de police de la grossesse. Je pense que de toute façon, vous vous arrêterez de vous-même rapidement en voyant que vous n’y arrivez plus !

Si vous êtes fan de fitness, vous pouvez aller faire un tour sur le site de Lucile Woodward qui est coach sportive. Elle propose des alternatives aux disciplines où il y a trop de chocs et de coups pour les femmes enceintes.

N’hésitez pas à faire quand même un peu d’activité, en le prenant plus comme un loisir que comme du sport. Promenez-vous et ne vous inquiétez pas, vous pourrez revenir au top niveau après votre grossesse (et après avoir rééduqué votre périnée bien sûr !).

Conseil spécial pour les super pas sportivesbeach-woman-1149088_1920

Je vous entends d’ici, « du coup comme je peux pas faire de sport, autant profiter de mon canapé ou lézarder en terrasse (avec un jus d’abricot) ». C’est vrai que c’est bien l’occasion pour ne rien faire et se faire chouchouter ! Et en effet, il n’est pas recommandé de trop se bouger, mais comme vous l’avez vu dans mon paragraphe sur les bienfaits, se bouger quand même un peu, ça vaut le coup !

Pas la peine de vous mettre en maillot si vous détestez nager ou d’acheter un vélo d’appartement si vous ne réussissez jamais à vous motiver…

Pensez à SmartBébé, à votre périnée, à votre poids, et go ! Allez-vous promenez un peu avant d’être tellement lourde pour vraiment ne plus pouvoir décoller de votre fauteuil préféré !

Pratiquer une activité physique est un bon moyen pour prendre soin de vous. N’hésitez pas à me dire en commentaire quel sport vous pratiquez pendant votre grossesse !

Clique ici pour laisser un commentaire 0 commentaires