1

Les MODES de GARDES pour Bébé

En général, quelques mois après la naissance de Bébé, il faut retourner travailler. Dans quelques cas ce sont les parents qui gardent le petit, mais la plupart du temps, il faut trouver un mode de garde pour Bébé. Si tu as choisi de prendre un congé parental à temps plein, tu as un peu plus de temps devant toi mais si ce n’est pas ton cas, tu vas devoir réfléchir au moyen de faire garder ton enfant dès les derniers mois de la grossesse. Je sais à quel point c’est difficile de penser à le laisser à quelqu’un d’autre alors qu’il n’est même pas encore né mais il vaut mieux être prévoyante pour ne pas se retrouver coincée !

Je te propose dans cet article les différents modes de garde que tu peux trouver avec les avantages et inconvénients que j’y vois. Note bien qu’il n’y a pas un seul mode de garde parfait, tout dépend de ton ressenti et de ta situation.

La crèche municipale

La crèche municipale est un des moyens de garde les plus connus. Les enfants sont pris en charge par toute une équipe de puéricultrices, auxiliaires et éducateurs de jeunes enfants. L’accueil est collectif, pouvant aller jusqu’à l’accueil de centaines d’enfants, répartis par section quand ils sont très nombreux. Il y a 1 professionnel pour 5 enfants non marcheurs (8 enfants qui marchent).

mon-portail-grossesse.fr


Les avantages

La crèche municipale est le moyen de garde le moins coûteux la plupart du temps. Les moyens de la famille sont pris en compte pour calculer le prix. La collectivité est aussi un bon apprentissage pour les enfants, surtout s’ils sont aussi seuls à la maison. Les crèches ont beaucoup de matériel à disposition pour faire profiter aux enfants d’activités diverses et variées.

Selon les crèches, il est également possible que d’autres professionnels interviennent dans l’établissement : psychologue, psychomotricien, intervenants culturels,…

Les inconvénients

Il y a beaucoup de demandes et malheureusement assez peu d’offres, surtout dans les quartiers résidentiels des grands centres urbains. Les conditions d’accès sont donc précises et il peut être difficile d’obtenir une place.

Il y a plus d’enfants par personnes en charge donc l’équipe a un peu moins de temps à consacrer à chaque enfant.

Renseigne toi bien également car certaines crèches n’acceptent pas les enfants de moins de 6 mois.

Comment s’y prendre ?

Pour obtenir une place en crèche appelle le service de l’accueil des jeunes enfants de ta mairie. Je te conseille de prendre RDV et de bien demander la liste de tous les papiers à prendre. Tu auras un RDV avec une personne en charge (souvent une directrice de crèche) qui prendra ton dossier. Tu seras ensuite recontactée directement par la crèche si tu as une place et la suite se fera en direct avec la crèche. Si tu es dans une zone où la demande est plus forte que l’offre, tu peux essayer d’appeler directement les crèches pour connaître leurs disponibilités et essayer de « placer » ton enfant !

Avant ton RDV pense à regarder les crèches qui existent près de chez toi pour établir la liste de celles que tu vas demander. Vérifie bien que les horaires des crèches collent avec les tiens.

 

L’assistante maternelle

C’est le moyen de garde le plus répandu : la nounou ! Elle accueille chez elle jusqu’à 4 enfants de moins de 6 ans, selon son agrément. En général, 2 bébés et 2 enfants qui marchent. Dans le cas du choix d’une assistante maternelle, tu vas devenir son employeur.

freepik.com

Les assistantes maternelles peuvent aussi se regrouper pour accueillir les enfants dans un local autre que leur domicile : une Maison d’Assistantes Maternelles (que tu pourras aussi retrouver écrit MAM). Elles peuvent être 4 avec jusqu’à 4 enfants chacune si les locaux le permettent.

Les avantages

La prise en charge des enfants est plus importante car l’assistante maternelle a moins d’enfants à sa charge qu’en crèche. Elles sont en général plus souples au niveau des horaires qu’un établissement, tu peux t’en assurer lors du RDV de rencontre. Les assistantes maternelles ne te choisissent pas en fonction de tes revenus mais plutôt du feeling, ce qui peut être important pour sentir ton enfant en sécurité.

Les inconvénients

Le prix est fixé par l’assistante maternelle et de manière générale, il est plus élevé qu’en crèche. Les enfants sont moins habitués à la collectivité, ce qui peut être un inconvénient pour l’entrée à l’école ensuite. Cet inconvénient disparait si l’assistante maternelle exerce au sein d’un MAM.

Le fait de devenir employeur peut parfois mettre mal à l’aise et te compliquer un peu la vie : rédaction d’un contrat, calcul, déclaration et paiement du salaire.

Comment s’y prendre ?

Recherche les assistantes maternelles proches de chez toi ou de ton travail en allant sur des sites spécialisés (mon-enfant.fr) ou contactant le RAM (Relais d’Assistante Maternelle) de ta ville. Ensuite je te conseille d’établir une liste de questions à poser à celles que tu souhaites appeler pour sélectionner tout de suite des personnes qui conviennent : leurs disponibilités, les jours et horaires où tu as besoin d’elle. Tu verras tout de suite au téléphone si ça colle ou non. Rencontre juste celles de la short liste et prépare une nouvelle liste de questions qui te paraissent importantes (Activités, Horaires, Salaire, Télé, Animaux, CESU…).

Les autres crèches

Les crèches municipales sont les plus connues mais il en existe aussi d’autres types, où l’accueil est également collectif.

  • Crèches privées et micro-crèches

Les micro-crèches sont des établissements privés qui accueillent 10 enfants maximum. La structure et les avantages de ce mode de garde sont les mêmes que ceux d’une crèche municipale. Par contre le prix est plus élevé et l’obtention d’une place n’est pas soumis au même barème.

Comment s’y prendre ?

Renseigne toi sur les établissements proches de chez toi et contacte les directement. Tu auras un dossier à leur fournir.

  • Crèche parentale

La crèche parentale est quant à elle gérée par une association de parents. L’équipe qui s’occupe des enfants est également composée de puéricultrices, auxiliaire de puériculture et éducateurs de jeunes enfants. Les parents sont également sollicités pour participer à l’accueil des enfants et/ou à la vie de l’association. En général les crèches parentales prennent en charge 20 à 25 enfants.

Les parents gèrent l’association, tu peux donc t’impliquer très fortement dans la crèche, proposer tes idées, faire venir des professionnels, valider les changements ou les achats de matériel,… Il te faudra y consacrer plus de temps car les parents sont plus sollicités et tu auras plus de chances d’obtenir une place si tu proposes tes services.

Comment s’y prendre ?

Le site mon-enfant.fr propose ce choix de mode de garde. Tu peux aussi chercher sur internet dans ta région, par exemple sur le site de l’ACEPP.

  • Crèche familiale

La crèche familiale est un mix entre crèche et assistante maternelle : la crèche est dirigée par un professionnel de la petite enfance et emploie des assistantes maternelles qui travaillent depuis leur domicile. Elles accueillent au maximum 4 enfants et se retrouvent 1 à 2 fois par semaine dans les locaux de la crèche pour favoriser la socialisation des enfants.

Tu y retrouvent donc les avantages de l’assistante maternelle avec le côté collectivité en plus. Tu n’as pas non plus à devenir employeur de l’assistante maternelle car c’est la crèche qui rémunère l’assistante maternelle.

Comment s’y prendre ?

Le site mon-enfant.fr propose ce choix de mode de garde.

  • Crèche d’entreprise

La crèche d’entreprise est un service proposé par certaines entreprises pour faciliter la vie de leurs salariés. Le fonctionnement est le même que les autres crèches et ton enfant est dans les locaux de ton travail, ce qui peut à la fois avoir un côté pratique mais aussi des contraintes si tu fais des déplacements par exemple.

Comment s’y prendre ?

Renseigne toi auprès de ton employeur pour savoir si ça existe dans ton entreprise.

  • La halte garderie

La halte garderie est un moyen complémentaire à un autre car l’accueil se fait pour quelques heures ou des demi-journées. Ca peut être une solution pour mettre ton enfant gardé à domicile ou par une assistante maternelle un peu en collectivité. C’est aussi pratique si tu travailles à temps partiel.

Comment s’y prendre ?

Le site mon-enfant.fr propose ce choix de mode de garde. Réfléchis bien aux horaires que tu veux demander avant de les contacter !

La garde à domicile

De nombreux services d’aide à domicile propose de la garde d’enfant. Ainsi tu emploies une assistante maternelle qui vient chez toi. Les tarifs sont un peu plus élevés mais il est possible de choisir la garde alternée pour diminuer les coûts. Cela consiste à faire garder ton enfant avec un autre enfant et d’alterner le lieu où ils sont gardés (chez toi puis chez eux). Je te conseille ce mode de garde surtout si tu as plusieurs enfants. Dans cette solution tu deviens aussi employeur de l’assistante maternelle directement, sauf si tu fais appel à une société spécialisée.

Les avantages

L’enfant n’est pas dépaysé car c’est un environnement où il est habitué à vivre. Ca facilite ton organisation car tu n’as pas de trajets supplémentaires pour emmener et aller chercher ton enfant.

Les inconvénients

La prestation est sur mesure donc le prix est plus élevé. Je trouve aussi dommage que l’enfant ne voit pas autre chose que la maison qu’il connait déjà par coeur, ça l’éveille d’évoluer dans d’autres lieux. Si tu emploies directement l’assistante maternelle, tu dois devenir son employeur et donc établir un contrat, etc.

Comment s’y prendre ?

Tu peux chercher une assistante maternelle et lui demander si elle veut exercer à domicile (voir paragraphe assistante maternelle). Sinon, tu peux faire appel à un organisme type Family Sphere, KangourouKids ou O2.

La famille

Il est également possible de faire garder ton enfant à temps partiel par un membre de ta famille, les grands-parents ou autres.

freepik.com

Les avantages

Si tout se passe bien, c’est super que ton enfant profite à fond de sa famille. Souvent, une personne connue est un peu plus flexible et elle connait bien tes habitudes. Pour l’enfant c’est moins dépaysant. Si la personne ne souhaite pas être rémunérée, c’est certainement le moyen de garde qui coute le moins cher !

Les inconvénients

Il ne faut pas que la personne sorte du cadre du mode de garde, c’est-à-dire qu’elle se permette plus de remarques ou de réflexions parce qu’elle te connait bien. Quand on sort d’un cadre professionnel, il se peut que les règles soient enfreintes et qu’il y ait plus de débordements. Il faut que la relation avec la personne qui le garde soit très bonne et que la communication soit si tu ne veux pas risquer de te fâcher avec elle.

Sauf s’il est gardé avec d’autres enfants, il ne connaîtra pas la collectivité et le fait de devoir partager.

Comment s’y prendre ?

Sans dire d’écrire un contrat, je te conseille quand même d’établir de vraies règles et que chacune des 2 parties s’y tiennent vraiment. La communication est très importante dans un cas comme ça. Je te conseille quand même vivement de ne pas choisir la famille comme mode de garde à temps plein. 1 ou 2 jours par semaine, c’est déjà beaucoup !

Il est aussi possible de faire une combinaison de plusieurs modes de garde. C’est une bonne idée pour que l’enfant connaissent divers milieux, ne soit pas enfermé dans une routine et que tu puisses mieux t’y retrouver niveau prix. Je te recommande néanmoins de faire attention avec les bébés de moins de 1 an, qui ont encore besoin de beaucoup de stabilité et que des changements permanents de personnes, de camarades et de lieux peuvent perturber.

J’espère que cet article t’aide à t’y retrouver parmi tous les modes de garde. Dis moi en commentaires celui que tu as choisis et pense à partager pour aider d’autres femmes enceintes !

 

Clique ici pour laisser un commentaire 1 commentaires