2

Congé parental : modalités et modèles de lettre

 

Il faut bien différencier le congé maternité du congé parental. Le congé maternité vient de pair avec la grossesse, pour profiter de quelques semaines avant et après la naissance de ton enfant.

Pour en savoir plus sur le congé maternité, tu peux lire mon article sur le sujet en cliquant ici : Congé maternité : VOS DROITS selon VOTRE SITUATION.

Souvent il n’est pas suffisant pour les jeunes mamans qui ont du mal à reprendre le travail et à laisser leur bambin d’à peine 3 mois

Il est alors possible de prolonger un peu avec le congé parental qui permet quant à lui de prendre un congé suite au congé maternité, ou de reprendre le travail à temps partiel. Il n’est pas obligatoire mais c’est un droit que ton employeur ne peut pas te refuser, bonne nouvelle !

Pour que tu saches ce à quoi tu as droit et les obligations que tu as de ton côté, voilà un tour d’horizon du congé parental ! Tu trouveras aussi 2 modèles de lettres à envoyer à ton employeur à la fin de l’article.

Les modalités du congé parental

Les conditions

Il existe tout de même quelques conditions pour avoir droit au congé parental :

  • Justifier d’au moins 1 an d’ancienneté
  • Prévenir ton employeur 2 mois avant la date de début du congé parental

Début du congé parental

Le congé parental peut commencer directement à la suite du congé maternité, tu n’as ainsi pas à retourner au travail entre les 2.

Il peut aussi être pris jusqu’aux 3 ans de l’enfant.

Durée du congé parental

Sa durée dépend de ta situation, du nombre d’enfants que tu as déjà et de l’envie de ton conjoint à prendre également un congé.

  • Pour un premier enfant :

Tu as droit à 6 mois de congé parental. Et ton conjoint à également droit à 6 mois de plus, pour que l’enfant soit avec ses parents pendant 1 an. La durée peut être prolongée jusqu’aux 3 ans de l’enfant mais après 1 an, tu n’auras plus d’aides financières de la CAF.

  • A partir du 2ème enfant :

Tu as droit à 3 ans de congé parental dans ce cas. Toutefois, les aides financières de la CAF ne seront accordées que si un des parents prend 24 mois de congé parental et l’autre le prolonge pendant 12 mois. La prestation de la CAF s’appelle la PreParE (Prestation partagée de l’éducation de l’enfant)

Statut et droit pendant un congé parental

Pendant un congé parental à temps plein ton contrat de travail est suspendu et tu n’es plus rémunérée.

Tu peux alors prétendre à des aides financières auprès de la CAF. Renseigne toi bien auprès de l’organisme pour savoir combien tu pourras avoir.

Cette suspension ne t’empêche pas pour autant de démissionner. Mais dans ce cas, tu devras faire ta période de préavis (si tu n’arrives pas à te mettre d’accord avec ton employeur).

Tes avantages acquis sont maintenus : protection sociale, congés payés, activités sociales et culturelles,…

Ton ancienneté, quant à elle, est calculée différemment : est comptée comme ancienneté la moitié de la durée du congé parental. Ta convention collective peut être plus avantageuse, renseigne toi !

Reprendre à temps partiel

Le congé parental offre 2 choix : arrêter totalement ton activité ou la reprendre à temps partiel.

Le temps partiel, un bon compromis

Je trouve que travailler à temps partiel (mi-temps si ton activité le permet) est un bon compromis si l’idée de devenir une mère au foyer qui passe 100% de son temps avec un nouveau-né pendant plusieurs mois ne t’enchante pas forcément. Cela te permet de ne pas avoir une reprise du travail trop violente et pouvoir t’occuper et profiter de ton enfant, tout en te reconnectant avec ta vie professionnelle.

freepik.com

On ne se rend pas forcément compte de l’engagement que c’est de s’occuper seule de son bébé pendant la grossesse alors on a bien sûr envie de passer le maximum de temps avec lui ! Mais cela peut vite devenir difficile de ne penser que par et pour son bébé, surtout si tu es passionnée par ton travail !

Chacune est libre de décider de ce qu’elle trouve le meilleur pour elle et sa nouvelle famille !

Modalités pour un congé parental à temps partiel

Dans le cas d’un temps partiel, tu as le droit de choisir le nombre d’heures que tu veux faire et leur répartition. Il y a quant même quelques règles :
  • Tu dois travailler au moins 16h par semaine
  • La répartition des horaires est fixée en accord avec ton employeur. Attention, s’il n’est pas d’accord, c’est lui qui a le dernier mot, alors propose lui quelque chose de convenable !
  • Tu dois également prévenir ton employeur au moins 2 mois avant la date de début du temps partiel
  • Ton contrat de travail est modifié : ils doivent te proposer un avenant.

Modèles de lettre pour l’employeur

Pour te faciliter la tâche, je te propose 2 modèles de lettre pour demander un congé parental à ton employeur. La lettre doit être envoyée en recommandé avec accusé de réception. Elle peut également être remise en main propre mais dans ce cas, il vaut mieux demander une décharge pour avoir une trace écrite de l’accord de l’employeur.

  • Congé parental à temps plein

Madame [Prénom Nom]
[Adresse]
[Code Postal + Ville]

[Destinataire]
[Adresse du destinataire]

[Commune] , le [Date]

Objet : demande de congé parental à temps plein

[Madame] / [Monsieur] ,

Je vous informe de mon intention de prendre un congé parental d’éducation à temps plein, dans le respect des dispositions légales en vigueur, à l’occasion de la naissance [adoption] de mon enfant.
Je souhaite bénéficier de ce congé à compter du [Date] , pour une durée de [Durée envisagée]. Ce congé prendra donc fin le [Date].

Je vous prie d’agréer, [Madame] / [Monsieur] ,
l’expression de mes salutations distinguées. 

[Signature]

  • Congé parental à temps partiel

Madame [Prénom Nom]
[Adresse]
[Code Postal + Ville]

[Destinataire]
[Adresse du destinataire]

[Commune] , le [Date]

Objet : demande de congé parental à temps partiel

[Madame] / [Monsieur] ,

Je vous informe de mon intention de prendre un congé parental d’éducation à temps partiel, dans le respect des dispositions légales en vigueur, à l’occasion de la naissance [adoption] de mon enfant. 

Je souhaite bénéficier de ce congé à compter du [Date]  pour une durée de [Durée envisagée]. Ce congé prendra donc fin le [Date].

Durant cette période, je souhaite travailler [nombre d’heures envisagées] heures par semaine, réparties de la manière suivante : [proposition de répartition] .

Je vous prie d’agréer, [Madame] / [Monsieur] , l’expression de mes salutations distinguées.

[Signature]

Cette lettre doit être reçue par ton employeur au minimum 2 mois avant le début de la date du congé parental.

 

J’espère que cet article t’est utile ! N’hésite pas à le partager si tu penses qu’il peut aider d’autres femmes !

Clique ici pour laisser un commentaire 2 commentaires
7 Partages
Partagez
Tweetez