Bien choisir son LIEU pour l’ACCOUCHEMENT

 

Je vais commencer cet article par une petite histoire personnelle ! Lorsque j’ai fait le fameux test de grossesse qui s’est révélé positif,  je n’y croyais pas trop et j’étais complètement retournée alors je suis allée à la pharmacie du coin pour en acheter un deuxième. Pour vérifier, pour être sure, pour réussir à y croire…

J’ai expliqué ma situation à la pharmacienne, qui m’a dit « félicitations » et m’a confirmé qu’un 2ème test de grossesse était inutile. Elle a quand même compris mon moment d’incertitude absolue et m’a vendu le test de grossesse en rajoutant : « si celui là aussi est positif, pensez bien à réserver votre place à la maternité ». Sur le moment j’ai dit oui sans vraiment entendre, je n’attendais que le résultat… Mais après j’y ai repensé et… QUOI ? Il faut s’inscrire à la maternité dès maintenant ? Sinon quoi, je n’aurais plus de place ? Je réalise à peine que j’attend un enfant… pourquoi me stresser comme ça dès le début ?

Elle ne s’est pas rendue compte et il s’est avéré ensuite qu’elle avait raison et qu’il ne fallait pas trop que je tarde car j’habite dans une grande ville et que les places se réservent vite.

Je tiens à te rassurer tout de suite, tu n’es pas obligée de choisir et réserver ta maternité à peine ton test de grossesse positif ! Dans tous les cas, personne ne te laissera accoucher toute seule chez toi si tu ne le souhaite pas ! Une fois que tu auras digéré le fait d’être enceinte, tu pourras te poser avec ton conjoint pour réfléchir à ce que vous voulez pour l’accouchement. Cet article peut t’y aider car je t’explique tout ce que tu dois savoir sur les maternités : les différents établissements, les niveaux, les délais pour s’inscrire et les questions à se poser et à leur poser. Il existe également d’autres possibilités pour ton accouchement, selon tes envies : maison de naissance, accouchement à domicile, mais j’y reviendrais dans un article consacré à ce sujet !

98% des accouchements se passent en maternité, alors pour l’instant je vais te parler de ce lieu classique pour lequel il existe quand même de grandes différences entre les établissements.

allopmi.fr

Les établissements publics

Les maternités des hôpitaux publics sont parfois un peu dénigrées et vues comme des usines à bébé. Cela dépend énormément de la période où tu accouches, du personnel que tu rencontres et de l’établissement ! Il est vrai que tu peux parfois attendre et rencontrer de nombreuses personnes différentes au cours de ton séjour parce qu’il y a affluence de femmes qui accouchent ou un manque de personnel. On ne peut absolument pas en faire une généralité et la plupart sont très bien avec du personnel qualifié et attentionné. Par ailleurs les gros hôpitaux disposent de moyens techniques et humains qui permettent des interventions rapides en cas de complication, sans avoir à être transférée dans un autre lieu.

L’accouchement se fait avec une sage-femme et tu ne verras pas de médecin sauf en cas de complications.

L’hôpital public est totalement pris en charge par l’Assurance Maladie et tu n’as pas à te soucier des frais.

Les établissements privés

Les cliniques et hôpitaux privés peuvent proposer un accompagnement plus personnalisé. Tu peux alors avoir le choix du médecin qui fait ton suivi, il te suivra pendant toute la grossesse et en général il y a plus de personnel avec une dimension plus humaine et chaleureuse.

Par contre, en cas de complications, il faut transférer la maman et/ou le bébé dans un hôpital proche.

Si tu choisis un établissement privé renseigne toi bien sur les frais. Si la maternité est conventionné, la prise en charge est remboursée à 100% mais les actes ne le sont qu’à 80% (et tu dois les avancer). Et il n’y a aucun remboursement si la maternité est non agréée alors ne te laisse pas surprendre ! Et pense à demander à ta mutuelle si les surcouts sont pris en charge, notamment pour la chambre individuelle.

Les niveaux de maternité

Les maternités, publiques et privées, sont classées en 3 niveaux, selon leurs équipements :

bebeprema.fr

  • Maternité de Niveau 1

Environ 50% des maternités sont de niveaux 1 : elles disposent d’une unité d’obstétrique et pratiquent les actes pédiatriques classiques. Elles accueillent les grossesses sans risques de complications (par voie basse ou césarienne). 90% des accouchements peuvent se faire dans une maternité de niveau 1.

  • Maternité de Niveau 2

Les maternités de niveau 2 disposent en plus d’une unité de néonatalogie qui permet de donner des soins spécialisés pour les nouveaux-nés. Elles peuvent prendre en charge les grossesse plus à risque : grossesse multiple, accouchement par siège, ou prématuré nés après 33 semaines de grossesse.

Le service supplémentaire permet de ne pas séparer les maman de leur enfant en cas d’accouchement prématuré (après 33 semaines de grossesse).

  • Maternité de Niveau 3

Environ 10% des maternités sont de niveaux 3, ce sont souvent de gros centres hospitaliers. Ces maternités disposent en plus d’une unité de réanimation néonatale.

Cela leur permet de prendre en charge toutes les grossesses, même celles à risque ainsi que les prématurés nés avant 33 semaines de grossesse. Le service de réanimation permet d’éviter la séparation de la mère et du bébé en cas d’hospitalisation du bébé à la naissance.

Comme ce sont de grosses structures, il y a toujours sur place un pédiatre et un anesthésiste.

Le bon moment pour s’inscrire

Le bon moment pour s’inscrire à la maternité est le moment où tu le sens, mais si possible le plus tôt possible ! Prends le temps de décider où tu veux accoucher et appelle les pour réserver ta place, surtout si tu habites dans une grande ville.

Note bien qu’il n’y a rien de définitif dans cette inscription. Bien sûr puisque de toute façon tu n’as aucun moyen de connaitre la date de l’accouchement ! Ils ont besoin que les gens s’inscrivent pour gérer le flux mais les hôpitaux publics ne peuvent pas refuser de prendre en charge une femme qui est en train d’accoucher !

Il est aussi plus simple de s’inscrire pour que l’hôpital ait ton dossier médical et puisse effectuer ton suivi de fin de grossesse pour qu’ils aient tous les éléments afin que l’accouchement se passe dans les meilleures conditions.

Si tu te sens stressée par ces histoires de transferts, note bien qu’il n’y a qu’1% des naissances qui nécessitent un transfert dans un autre établissement.

Pour chercher une maternité, tu peux aller voir sur ce site : forum-maternite.com/liste-maternites.php. Tu y trouveras une liste assez complètes des maternités avec leurs niveaux et leurs équipements.

famili.fr

Les questions à se poser pour bien choisir ?

Pour t’aider dans ta réflexion, si ce n’est pas évident, je te donne la liste des questions que tu peux te poser pour t’aider à te décider. Tu peux aussi piocher dans cette liste les questions qui te semblent importantes pour valider les réponses avec la maternité lors de ton inscription. Il y a peut-être des critères qui peuvent être rédhibitoires pour toi (par exemple des chambres partagées) alors autant le savoir dès le début pour faire le bon choix. L’accouchement peut être un moment stressant alors il faut tout mettre en oeuvre en amont pour que tu te sentes le plus rassurée possible quand ça viendra !

  • Distance au domicile

Il vaut mieux éviter de choisir une maternité trop loin de chez toi. C’est conseillé de ne pas être à plus de 45 minutes de l’établissement. Pense aussi à prendre en compte les éventuels bouchons quand tu calcules le temps de trajet. Pour une première grossesse, les risques de ne pas arriver à temps sont vraiment très faibles mais ça ne sert à rien de se rajouter du stress. Et le papa sera surement content de pouvoir venir te rendre visite après sans avoir à passer trop de temps dans la voiture.

  • Suivi médical

Tu peux avoir envie d’être suivie par les mêmes personnes (gynécologue, sage femme) tout au long de la grossesse et jusqu’à l’accouchement, notamment si ton praticien actuel exerce dans une maternité. Dans ce cas, il vaut mieux privilégier un établissement privé, qui propose ce confort.

sagefemme-leslilas.fr

  • Coût

Si tu préfères accoucher dans une clinique privée, pense bien à te renseigner sur les coûts qui ne sont pas remboursés (péridurale, chambre particulière, télévision,…) et vois avec ta mutuelle si elle peut les prendre en charge.

Si tu ne souhaites pas avoir de frais pour ton accouchement, l’hôpital public est une bonne solution.

  • Préparation à la naissance

Les maternités peuvent proposer des cours de préparation à la naissance. En général c’est une préparation classique en 8 séances avec visite des lieux et cours sur l’accouchement, la douleur, les soins du bébé,… Selon ce que tu as envie de faire pour cette préparation tu peux demander si la préparation est théorique ou si ils proposent des séances de relaxation par exemple. Le choix d’une maternité ne t’oblige pas à faire les cours de préparation dans cette maternité, tu peux tout à fait choisir un cabinet de sage femme libéral pour faire ta préparation.

  • Liberté pendant l’accouchement

Selon les établissements les pratiques pendant l’accouchement peuvent différer. Si tu as des préférences, comme avoir accès à une baignoire pour te détendre par exemple, il faut vraiment le demander car toutes les maternités ne le proposent pas. Quelques exemples de questions à ce sujet :

  • Liberté de se déplacer dans la salle d’accouchement ?
  • Possibilité de choisir sa position pour l’accouchement ?
  • Possibilité de mettre de la musique dans la salle ?
  • Y-a-til une baignoire permettant de se détendre, voire d’accoucher, dans l’eau ?
  • Les père peut-il être présent lors de l’accouchement ? Même en cas de césarienne ?
  • Proposent-il une salle de naissance moins médicalisée ?

A toi de voir ce qui est important pour toi et de demander si c’est possible. Il n’y a pas de questions idiotes quant à ce sujet et il est important que tu puisses avoir ce que tu souhaites pour ton accouchement.

frauenheilkunde.insel.ch

  • Modalités de transfert

Si la maternité la plus proche de chez toi est de niveau 1 et que ta grossesse ne présente pas de risque, tu peux t’y inscrire. Vois alors quelles sont les modalités d’un transfert éventuel et quelle est l’attitude classique en cas de complications.

  • Pratiques systématiques

Certains établissement sont connus pour pratiquer plus facilement certains actes comme la péridurale ou l’épisiotomie. Les établissements doivent communiquer leurs chiffres à ce propos que tu peux consulter sur le site forum-maternite.com. Ainsi tu peux savoir quelles sont les pratiques systématiques ou très répandues : péridurale, césarienne, épisiotomie (la recommandation pour le taux d’épisiotomie est de moins de 30%).

Tu peux aussi leur demander les modalités de déclenchement (combien de jours après le terme, moyens de déclencher, limites) et si le monitoring est obligatoire.

  • Confort pendant le séjour

Quand tu choisis une maternité tu l’a choisis pour l’accouchement mais également pour y passer quelques jours après la naissance avec ton bébé. Vois alors s’il est important pour toi d’avoir une chambre particulière (je le conseille vivement si tu as le choix), s’il est possible de sortir plus tôt (avec un suivi à domicile), si tu auras accès à une nursery pour laisser ton bébé quelques heures, comment les visites sont autorisées,…

clinique-occitanie.com

  • Pratique en matière d’allaitement

Que tu aies envie d’allaiter ou non, tu peux demander quelles sont leurs orientations par rapport à l’allaitement. Il y a des établissements qui sont réputés très « pro-allaitement » qui pourraient moins te convenir si tu as choisi de ne pas allaiter au sein, ou l’inverse (mais c’est sans doute plus rare). Tu peux également te renseigner si ils ont des sage femmes spécialisées dans l’allaitement maternel.

Avec tout ça, tu es parée pour faire un choix éclairé ! Demander leur avis à des femmes qui ont déjà accouché dans la maternité peut aussi être un bon moyen de confirmer que le lieu te conviendra. Je te parlerai dans un prochain article des lieux autres que les maternités classiques pour accoucher, si tu as des envies d’un accouchement moins médicalisé et plus naturel. Dans tous les cas, ton choix sera le bon et peu importe où tu accoucheras, l’essentiel c’est la venue de ton enfant alors ne te stresse pas trop à ce sujet !

Si tu as trouvé cet article utile, partage le !

 

Références :

Les naissances en 2015 en France, insee.fr

Clique ici pour laisser un commentaire 0 commentaires